À l'Aube de ma plume participe à son premier salon

Bonne nouvelle !!

Vous pourrez me retrouver lors des « Journées du Bien-Être » qui se tiendront les samedi 26 et dimanche 27 octobre 2019 à l’Espace Bouchardon – CHAUMONT (52).

Alors, j’entends d’ici quelques murmures de doute s’élever…. « Journées du Bien-Être ?? Mais, elle ne nous avait pas dit qu’elle écrivait des livres et corrigeait des documents ??!! ».

Effectivement, mon activité d’Écrivain Public consiste en cela :

    • écrire pour les autres
    • corriger tout type de document écrit

C’est sur la première partie que je me concentrerai à l’occasion de cet événement.

A l'Aube de la plume - Les journées du Bien-Etre

UN ÉCRIVAIN PUBLIC POUR UN MIEUX-ÊTRE ?

Si l’intervention d’un écrivain public ne peut aucunement se substituer à d’autres activités liées à la santé et au bien-être – qu’elles soient réglementées telles que psychologue, psychiatre,… ou un peu moins telles que toutes les médecines douces et/ou alternatives – il est néanmoins reconnu que le fait de mettre par écrit ses souvenirs, son passé désormais un peu trop lourd à porter, ou encore un événement tragique de sa vie, permet de s’en libérer grandement, d’en faire le deuil pour mieux avancer.

Combien d’autobiographies avez-vous pu lire et qui relataient le parcours d’une personne plus ou moins célèbre ayant eu ce déclic ?

Combien de fois avez-vous été surpris en découvrant cette enfance sordide qu’a vécu ce chanteur, ce dramatique accident qu’a vécu cette actrice, cette maladie qui a atteint ce présentateur qui paraissait toujours tout sourire à l’écran, et nombre d’anonymes racontant leur parcours de résilients ?

RACONTER SA VIE, DANS QUEL BUT ?

Livrer ses souvenirs n’est ni un étalage malsain de sa vie ni une manière de renier ce qui constitue une part plus ou moins importante de celle-ci.

Il s’agit plutôt de poser ses maux sur papier afin qu’ils se transforment en mots. En mots justes, en mots appropriés pour décrire l’émotion qui s’y associe.

Cet exercice, certains parviennent à le réaliser seuls parce qu’ils en ont les compétences et le temps nécessaires.

Mais ce n’est évidemment pas le cas de tout le monde. Si les envolées lyriques ne sont pas obligatoires pour un tel ouvrage, il n’est pas toujours évident de trouver les mots pertinents pour décrire ce que l’on a vécu. C’est à ce moment que j’interviens et que j’apporte à mes clients l’empathie et l’écoute nécessaires pour recueillir leur récit et les émotions qui s’y rapportent, en vue de les retranscrire le plus fidèlement possible à travers leur ouvrage, leur autobiographie.

Lors de ce salon, j’aurai plaisir à vous rencontrer, vous expliquer ma façon de procéder et tout l’intérêt d’entamer une telle démarche.

Je vous proposerai également une petite animation vous permettant de faire un pas dans ce nouveau chapitre de votre vie !

Alors, rencontrons-nous, à Chaumont, les 26 et 27 octobre !

À très bientôt !

Partager cet article: